音楽をもっと身近なものにするために、ヴァイオリンを中心にさまざまな楽器編成で、演奏機会の少ない現代・近代の作品を取り上げて、室内楽コンサートを行っています。初めて聴く音楽に耳を澄ます楽しみを味わってください。
Régis CAMPO


Né en 1968 à Marseille, Régis Campo est un compositeur qui partage sa création musicale entre la musique vocale, de concert, d'opéra et de film. Sa musique est souvent qualifiée de ludique, remplie d'humour et de couleurs. Après des études d’écriture et de composition dans le conservatoire de sa ville natale, il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Gérard Grisey où il obtient un Premier Prix de Composition en 1995. Il rencontre alors à Paris de grands compositeurs indépendants comme Edison Denisov ou encore Henri Dutilleux. Il reçoit en 1996 le prix hollandais de la Fondation Gaudeamus pour son œuvre Commedia. La même année, son quintette de cuivres Exsultate Jubilate reçoit trois prix au concours Henri Dutilleux. En 1999, la Sacem lui décerne le Prix Hervé Dugardin et l‘Académie des Beaux-Arts (Institut de France) le Prix Pierre Cardin De 1999 à 2001, Régis Campo a été pensionnaire à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis).

En Europe et à travers une trentaine de pays dans le monde entier, de nombreux artistes ont joué sa musique. On peut citer notamment Dame Felicity Lott, Kent Nagano, Jay Gottlieb, Jean-Claude Casadesus, Alain Meunier, Laurent Korcia, Elisabeth Chojnacka, John Nelson, Zoltán Kocsis, Olivier Baumont, Pierre-Yves Artaud, le quatuor Ysaÿe, Laurence Equilbey, l'ensemble Chanticleer, Dominique Visse et l'ensemble Clément Janequin, Thierry Escaich, Laurent Petitgirard, Dmitry Yablonsky, Fabrice di Falco, Robert Expert, Jacques Bona, Isabelle Poulenard, l'ensemble InterContemporain, Les Jeunes Solistes, l'ensemble TM+, le London Sinfonietta, le Nieuw Ensemble d'Amsterdam, l'ensemble Musicatreize, l'ensemble Arsys et Pierre Cao, l'ensemble Modern de Francfort, l'orchestre symphonique de Berkeley, l’orchestre national de France, l'orchestre philharmonique de Radio-France, l'orchestre symphonique de Montréal, l'orchestre symphonique de Turin, l'orchestre Colonne, l'orchestre français des jeunes, l'ensemble Orchestral de Paris, l'orchestre OrchestrUtopica de Lisbonne, l'orchestre national d'Ile-de-France, le quatuor Diotima...

Son catalogue – riche de plus deux cent œuvres – aborde diverses formations instrumentales ou vocales comme Commedia (95) pour 19 musiciens, le Concerto de chambre pour 7 musiciens (96), le Concerto pour violon (97- révision 2001), le Livre de Sonates (97-99) pour orgue, le Concerto pour piano et orchestre (98-99), Nova (99) pour 12 voix mixtes, grand chœur mixte et ensemble, le Livre de Fantaisies pour violoncelle (99), Faërie (2000-2001) pour orchestre, Happy Bird (2001) concerto pour flûte, 2 cors, percussion et orchestre à cordes, Lumen (2001) pour orchestre. Premier Livre (2000-2002) pour piano, Pop-art (2002), Symphonie N°1 (2002-2003) pour orchestre, Ouverture en forme d’étoiles (2004) pour orchestre, Quatuor à cordes N°1 " Les Heures maléfiques"(2005), Symphonie N°2 “Moz’art” (2005) pour orchestre, Quatuor à cordes N°2 (2006), Quatuor à cordes N°3 "Ombra felice"(2007). Le Bestiaire pour soprano et orchestre (2007-2008), les Quatre Jumelles, opéra bouffe pour 4 chanteurs et 9 musiciens (2008), "l'Affaire Finaly", musique de film (france 2, 2008), Hommage à Georges Cziffra pour piano (2009)
コメント
この記事へのコメント
コメントを投稿する
URL:
Comment:
Pass:
秘密: 管理者にだけ表示を許可する
 
トラックバック
この記事のトラックバックURL
この記事へのトラックバック