音楽をもっと身近なものにするために、ヴァイオリンを中心にさまざまな楽器編成で、演奏機会の少ない現代・近代の作品を取り上げて、室内楽コンサートを行っています。初めて聴く音楽に耳を澄ます楽しみを味わってください。
« Restez vous-mêmes » par Wataru MIYAKAWA
_____________________________QUARTIER D'ÉTÉ 2010 Régis CAMPO

J’ai étudié la composition avec Régis Campo au CRR de Marseille il y a quelques années. A ce moment-là, il y avait un propos qu’il répétait sans cesse à nous élèves : « Restez vous-mêmes ! »

« à x. », qui est joué à cette occasion, est une pièce que j’ai écrite il y a environ sept ans. A cette époque-là, j’étais profondément touché par l’œuvre du compositeur grec Iannis Xenakis (1922-2001) et j’ai voulu, à ma manière, apprendre la force qui se manifeste dans son œuvre par l’écriture d’à x. Probablement l’œuvre de Régis Campo se situe aux antipodes de celle de Xenakis. Toutefois, il semble y avoir un point commun : ils incarnent chacun ce propos : « Restez vous-mêmes ! » Xenakis s’est réfugié en France notamment suite à la participation au mouvement de la Résistance pendant la Seconde guerre mondiale. Travaillant en tant qu’architecte auprès de Le Corbusier, il a débuté sa carrière de compositeur avec Metastasis qui se caractérise par une sonorité totalement « inouïe » jusqu’alors, et continué à explorer une voie très originale, en reposant souvent sur ses connaissances de l’architecture et des mathématiques. De son côté, les premières œuvres de Régis Campo datent des années 1990, période où les compositeurs spectraux ont joué un rôle très important dans la scène de la musique contemporaine française. Même s’il a très bien connu la technique compositionnelle de la musique spectrale, il a réussi à élaborer un langage très personnel qui se démarque clairement de celle-ci, comme le montrent ses caractéristiques musicales telles que l’importance de la mélodie et de la vitesse ou le sens de l’humour.

« Rester soi-même » ou « rester fidèle à soi-même » est généralement compris comme quelque chose de tout à fait normal pour un artiste. Mais cela signifie, en réalité, un combat dur et solitaire. Et c’est sans doute l’œuvre ayant été créée au-delà de ces épreuves, qui nous fait réellement vibrer.

La France est un pays qui a produit des personnalités remarquables dans divers domaines, et qui a également accueilli ce type de personnalités de l’étranger. En même temps, elle peut parfois se caractériser par un aspect très académique. Régis Campo, avec son humour typique d’un Marseillais, transforme toujours une histoire sérieuse en une blague. Toutefois, on se rend compte, de son expression lorsqu’il parle de son activité de compositeur à Paris, ville très stimulante et dynamique mais qui peut aussi être très dure avec quelque chose n’appartenant pas à l’académisme, que le chemin qu’il a exploré dans cette ville n’a pas été toujours facile.

Personnellement, je me suis intéressé, après la composition d’« à x. », de plus en plus à la musique qui attache de l’importance à l’harmonie. Et Régis Campo m’a très souvent conseillé d’approfondir ces recherches, et aussi de ne pas oublier mon origine japonaise.

Je voudrais poursuivre mes recherches, tout en restant, à l’instar de ces deux compositeurs que je respecte profondément, fidèle à moi-même.

*« à x. » de Wataru MIYAKAWA va être joué au concert portrait de Régis CAMPO dans son intention de programmer une des pièces de ses élèves.
コメント
この記事へのコメント
コメントを投稿する
URL:
Comment:
Pass:
秘密: 管理者にだけ表示を許可する
 
トラックバック
この記事のトラックバックURL
この記事へのトラックバック